legisport

Tout sur le droit du sport. 1991 : fondation de LEGISPORT. 1996 : lancement du bulletin d'informations juridiques sportives LEGISPORT.

« Construire davantage l’Europe par le sport »

Maître Michel Pautot est l’auteur du livre « Le sport et l’Europe »

Oui, pour, Maître Michel Pautot, avocat au barreau de Marseille, auteur de l’ouvrage « Le sport et l’Europe » (3ème édition – Territorial Editions), « NOUS DEVONS CONSTRUIRE DAVANTAGE L’EUROPE PAR LE SPORT AVEC DES PROJETS NOVATEURS« .

Pour poursuivre l’œuvre européenne, il faut une nouvelle détermination et nous devons proposer des idées novatrices.

1er point : Nous avons lancé l’idée d’un match amical annuel France – Allemagne

L’idée de faire l’Europe dans la tête des citoyens n’est pas encore abouti. Alors faisons l’Europe à la carte, sur un projet, une idée, une solidarité. C’est le cas de France – Allemagne. 

C’est « la tête et les jambes de l’Europe », disons-nous dans notre ouvrage avec les rôles prépondérants des dirigeants Charles de Gaulle, Valéry Giscard d’estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Konrad Adenauer, Helmut Schmidt, Helmut Kohl, Gerhard Schroder… Nous publions d’ailleurs en annexe le Traité d’Aix la Chapelle signé entre le Président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel.

Nous avons lancé l’idée d’organiser un match amical de football entre les deux sélections de la France et l’Allemagne, annuellement lors de la journée franco- allemande. Cette idée plaît.Ce qui permettrait de renforcer encore plus les liens entre les deux pays.

2ème point : Nous militons pour des symboles forts pour l’Europe, le 9 Mai, jour férié et un poste de Commissaire européen aux sports à part entière

La « journée de l’Europe » du 9 mai est l’anniversaire de la « déclaration Schuman » de 1950 doit être déclarée « jour férié ». Ce jour-là, pourront être organisées des rencontres sportives et non sportives entre européens. 

Un poste de Commissaire européen aux sports à part entière doit être créé au sein de la Commission européenne, même si certains objecteront que le poste de Ministère des sports n’existe pas dans tous les pays européens. Précisons que le Traité de Lisbonne entré en vigueur en 2009 a inscrit le sport comme une compétence d’appui.

Nous suggérons également aussi que soient organisés des actes symboliques dans les stades : présence du drapeau européen, hymne européen. Cela peut cimenter la citoyenneté européenne dans un esprit sportif, plus fort et solidaire. Qui connaît par exemple l’hymne européen chez les sportifs ou même nos concitoyens ?

3ème point : Développons le concept d’ « équipe européenne »

Pourquoi l’Europe n’a toujours pas une grande équipe européenne d’athlétisme ou de tennis, à l’instar de la Ryder Cup en golf. En football, en rugby, en volley-ball, en basket-ball ou en handball, après la finale d’une coupe ou d’un championnat du monde, ne pourrions-pas organiser un match entre une équipe européenne et une équipe du reste du monde ?

L’idée d’équipe sportive européenne avait été lancée dans les conclusions du conseil européen de Fontainebleau en juin 1984 qui évoquait également la frappe d’une monnaie européenne. Force est de constater que la monnaie européenne a été instituée bien plus vite que l’équipe sportive européenne !!!

En 2018, la Ryder Cup a eu lieu en France et a connu un grand succès. L’équipe européenne avait gagné (capitaine Thomas Bjorn, Francesco Molinari….).

Ces suggestions vont dans le sens d’une identité européenne encore plus forte, chercher à façonner des Européens au lieu seulement de « faire l’Europe », créer les conditions d’une sociologie européenne.

L’année 2024 devrait être décrétée « Année européenne du sport » avec la tenue des Jeux de Paris et de l’Euro de football en Allemagne. D’ailleurs, disons que les Comités Olympiques Européens ont déjà créé des Jeux Européens.

Voilà quelques idées forces et nous espérons que la 3ème édition de cet ouvrage intéressera des lecteurs autant passionnés de sport que d’Europe. Nous avons souhaité attiser le feu d’une Europe rassembleuse et sportive. Je vous remercie de votre attention.

Michel Pautot