legisport

Tout sur le droit du sport. 1991 : fondation de LEGISPORT. 1996 : lancement du bulletin d'informations juridiques sportives LEGISPORT.

Nous lançons l’idée d’un match amical annuel de football entre les sélections de France et d’Allemagne

Me Michel Pautot, avocat au barreau de Marseille, rédacteur en chef de LEGISPORT

Nous lançons l’idée d’un match amical annuel de football entre les sélections de France et d’Allemagne pour fortifier l’amitié franco-allemande et la construction européenne 

Par Maître Michel Pautot, avocat au barreau de Marseille, rédacteur en chef de LEGISPORT, auteur de l’ouvrage « Le sport et l’Europe-les règles du jeu » (Territorial éditions)

A quelques jours du choc du 1er tour de l’Euro qui va voir l’affrontement attendu entre la France et l’Allemagne, les des deux dernières équipes nationales gagnantes de la Coupe du Monde de football, à nous Européens de développer des projets en faveur de la promotion de l’Europe ! C’est ainsi que nous lançons, avec LEGISPORT, l’idée d’un match amical annuel entre ces deux sélections lors de la journée franco-allemande, notamment quarante-cinq ans après la finale de Glasgow entre l’AS Saint-Etienne et le Bayern de Munich. 


Séville 1982, il y a trente neuf ans…

Il y a des matches dont chacun se souviendra et également les générations futures. C’est le cas de la demi-finale de Séville de la Coupe du Monde de football 1982 entre la France et la RFA qui est considérée par les spécialistes du football comme l’un des matches d’anthologie de toute l’histoire du ballon rond. Compte – tenu des buts, du suspense et des rebondissements, ce match ne peut pas laisser indifférent et nul doute que ce match sera évoqué, disséqué même par les générations futures…. Si France – RFA de 1982 est la légende*, un autre match est bien connu : c’est celui pour la 3ème  place de la Coupe du Monde 1958 France – RFA à Göteborg (victoire de la France 6 à 3 grâce notamment avec 4 buts de Just Fontaine, le recordman de buts au Mondial). Ainsi, France – Allemagne est bien une rencontre à part et j’ai pu en faire l’expérience notamment lors de l’Euro 2016 en animant des séances de sensibilisation sur la promotion du fair-play (campagne LEGISPORT « Mettre K.O. la violence et le racisme dans le sport ») en direction de supporters allemands et français quelques heures avant la demi-finale de l’Euro à Marseille France – Allemagne. Un souvenir très fort.

Franz Beckenbauer, un des exemples de la lune de miel franco-allemande

Les migrations de joueurs  m’avaient marqué dans les années 1980, durant ma jeunesse. Ont évolué en France avec succès et efficacité les joueurs allemands Dieter Müller (Bordeaux), Karl-Heinz Förster (Marseille), Klaus Allofs (Marseille et Bordeaux), Gernot Rohr (Bordeaux)…. Si Pierre Littbarski a porté le maillot du Matra Racing, le français Didier Six a évolué dans le club de Stuttgart qui dans les années 1960 avait fait confiance à Gilbert Gress qui avait brillé.  

J’habite Marseille et le club de ma cité, l’OM, avait fait sensation en recrutant en 1990 comme entraîneur le célèbre « Kaizer » Franz Beckenbauer, véritable légende du football mondial (vainqueur de la Coupe du Monde en tant que joueur et entraîneur, par ailleurs, capitaine du Bayern « tombeur » de St Etienne en finale de la Ligue des Champions). A mes yeux, l’arrivée de Franz Beckenbauer a constitué un magnifique moment de promotion du Championnat français compte – tenu de l’aura et de la célébrité de l’allemand. En 1993, l’OM remportera la Ligue des Champions en 1993 avec un autre allemand, l’attaquant Rudi Völler. 

En 2020, le coach allemand Thomas Tuchel a hissé en finale de la Ligue des Champions le Paris Saint-Germain contre le Bayern de Munich et en Mai 2021, le sélectionneur français Didier Deschamps a appelé plusieurs joueurs français évoluant Bundesliga : quatre joueurs du Bayern Munich (Benjamin Pavard, Lucas Hernandez, Corentin Tolisso, Kingsley Coman, buteur contre le PSG lors de la finale 2020 de la Ligue des Champions) et un du Borussia Mönchengladbach (Marcus Thuram). Bref, une sacrée lune de miel franco-allemande.  

Des manifestations franco-allemandes

L’axe France-Allemagne est une des priorités de la construction européenne grâce aux rôles des pères fondateurs de l’Europe, par exemple, merci à la Déclaration de Mai 1950 de Robert Schuman, de première importance, ainsi que les actions des différents Présidents français et chanceliers allemands. Dans notre ouvrage « Le sport et l’Europe – les règles du jeu » (Territorial éditions), nous ne manquons pas de le préciser dans un chapitre intitulé : « l’axe franco-allemand, la tête et les jambes de l’Europe ? ». Concernant le sport, le Président Jacques Chirac et le Chancelier Gerhard Schröder appelaient à la mise en place de grandes manifestations franco-allemandes…sportives dans leur déclaration commune du 40ème  anniversaire du Traité de l’Elysée en Janvier 2003 : « En vue d’intensifier les échanges sportifs, nous souhaitons que soit présentée la candidature commune de la France et de l’Allemagne à l’organisation de compétitions sportives internationales. Nous appelons à la mise en place de grandes manifestations franco-allemandes, transfrontalières, sportives et populaires ». 

N’oublions pas que les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne avaient adopté à Amsterdam en Juin 1997 une très belle déclaration sur le sport : « la conférence souligne l’importance du sport, et en particulier son rôle de ferment de l’identité et de trait d’union entre les peuples ».   Notre idée de match amical annuel entre les sélections de football de France et d’Allemagne se situe dans cette perspective d’autant que 2021 est une grande année pour l’Europe…Le Traité de Paris (1951) a soixante ans et se tient actuellement la Conférence sur l’avenir de l’Europe. Avec le sport, construisons l’Europe ! Pour fêter les cinquante ans du Traité de Rome en 2007, un match de prestige de football avait été organisé avec l’équipe de Manchester United… 

*sur France-Allemagne, cf. ouvrages de P.L. Basse, « Séville 82, le match du siècle », L. Lasne, « football uber alles »

Maître Michel Pautot,

Avocat au barreau de Marseille,

Rédacteur en chef de LEGISPORT,

Auteur de l’ouvrage « Le sport et l’Europe – les règles du jeu » (Territorial éditions)