legisport

Tout sur le droit du sport. 1991 : fondation de LEGISPORT. 1996 : lancement du bulletin d'informations juridiques sportives LEGISPORT.

Entretien avec Maître Michel Pautot, auteur de la 16ème étude LEGISPORT « Sport et Nationalités »

Le célèbre avocat marseillais Me Michel Pautot vient de publier la 16ème étude LEGISPORT « Sport et Nationalités ».

Il y décrit l’évolution du nombre croissant de joueurs nationaux se tournant vers d’autres clubs étrangers, illustration parfaite du rôle du sport dans la construction de l’Europe.

Ces migrations mettent clairement en perspective l’importance de la liberté de circulation en Europe et son rôle positif en faveur du sport, lequel a su parfaitement saisir cette chance pour son développement et rayonnement.

Maître Michel Pautot, bonjour. Vous avez fait avancer le droit du sport en Europe et la liberté de circulation au niveau mondial des joueurs et des joueuses. Vous venez de publier la 16ème étude LEGISPORT « Sport et Nationalités » il y a quelques jours. Quelles sont les tendances de cette étude ?

Réponse : Oui, effectivement, j’ai défendu les intérêts de la basketteuse polonaise Lilia Malaja et notre action en justice a débouché sur l’arrêt Malaja qui a été qualifié d’ « arrêt Bosman à la puissance 10 » par le président de la FIFA Sepp Blatter. Ce sont Patrick Kramer et François Torres qui m’ont demandé de défendre Lilia Malaja car elle avait été interdite de jeu en France. L’action que nous avons tous et toute menée ensemble est bien sûr fort importante.

Concernant cette étude qui vient de paraître, elle est d’importance et d’actualité, surtout à quelques mois des élections européennes. Elle démontre que les sélections nationales qui jouent avec des joueurs expatriés sont des modèles de la construction européenne.  Le sport est en effet au cœur de l’Europe ! A l’interpellation du titre de l’ouvrage de l’ancien Ministre Claude Allègre « Peut-on encore sauver l’Europe ? », notre réponse est l’exemple de l’équipe de France de football qui a remporté la Coupe du Monde 2018 avec ses joueurs expatriés dans plusieurs clubs européens. Didier Deschamps, avant d’être sélectionneur de l’équipe de France, a joué dans plusieurs pays (France, Italie, Angleterre et Espagne). Et pour l’histoire, au coup d’envoi de la finale contre la Croatie, il a aligné onze joueurs dont dix expatriés : le capitaine Hugo Lloris (Tottenham), N’Golo Kanté (Chelsea), Paul Pogba (Manchester United), Olivier Giroud (Chelsea), Raphael Varane (Réal Madrid),  Samuel Umtiti (FC Barcelone), Lucas Hernandez (Atlético Madrid), Antoine Griezmann (Atlético Madrid), Blaise Matuidi (Juventus Turin), Benjamin Pavard (Stuttgart). Le seul issu du Championnat de France dans ce onze était Kylian MBappé (PSG).

Mais mis à part la France, ce constat est – il général  ?

Réponse : La Croatie a présenté onze joueurs expatriés au coup d’envoi de la finale, soit un de plus que la France ! Pour réaliser cette 16ème étude, nous avons eu le plaisir et l’honneur de rencontrer S.E. Filip Vučak, Ambassadeur de la République de Croatie en France qui nous a accordé un entretien sur la composition très européenne de la sélection croate. Il y aussi les Diables Rouges, la sélection belge qui a brillé lors de la Coupe du Monde. L’intégration européenne par le sport progresse, le football en particulier est un indéniable acteur de ce développement grâce à la liberté de circulation des joueurs professionnels. Les clubs participent à la construction de l’Europe parce que le droit communautaire est plus puissant que celui des Etats et favorise leur ambition de recruter les meilleurs joueurs, dont les équipes nationales profitent.

LEGISPORT a présenté  sa 16ème étude SPORT ET NATIONALITES. Réalisée annuellement, elle est à la pointe de l’actualité et constitue à l’évidence un intéressant « tableau de bord » des migrations dans le sport. Vous venez d’évoquer les sélections nationales mais les clubs sont-ils concernés ? 

Réponse : En 2018, le mythique Réal Madrid a conquis la Ligue des Champions (football) et l’Euroligue (basket). Les européens ont été décisifs. Pour le football : les français Zinédine Zidane, Karim Benzema, le gallois Gareth Bale, le portugais Cristiano Ronaldo ; pour le basket : le français Fabien Causeur, le slovène Luka Doncic. La liberté de circulation instituée par l’Union européenne est bien une réalité.  Néanmoins, tous ne partagent pas cet avis. Pour les opposants, les joueurs expatriés ne vont pas relancer l’Europe et les clubs européens « tuent » les équipes nationales, les grands clubs assoient leur domination sur les sélections et le Réal de Madrid est plus prestigieux que les équipes nationales. Pour les joueurs sélectionnés, l’intérêt, c’est le club avant tout  !

Pour nous, la liberté de circulation instituée par l’Union européenne est un progrès et une richesse. Avec liesse, nous pouvons dire : bonjour l’Europe ! Merci Jean-Marc Bosman ! Merci Lilia Malaja !

Quelles sont vos conclusions concernant le rugby car le football n’est pas le seul sport qui doit être analysé ?

Réponse : Si la Coupe du Monde de football a été marquée par l’internationalisation des équipes de France, Croatie, Belgique, le rugby européen est moins marqué par cette internationalisation, y compris en Irlande qui a réalisé cette saison un doublé historique (victoires du XV d’Irlande dans le tournoi des VI Nations et du Leinster en Champions Cup). Le XV d’Irlande a remporté le tournoi des VI Nations 2018 avec des joueurs évoluant dans les clubs irlandais. Néanmoins, le néo-zélandais Joe Schmidt est l’entraîneur de cette équipe et il est très titré.

Pensez-vous que l’équipe de France de rugby devrait être dirigée par un sélectionneur étranger ?

Réponse : Pourquoi pas ? Les dernières éditions du Tournoi des VI Nations sont marquées par la victoire d’un sélectionneur étranger (Irlande, pays de Galles et Angleterre).

Le mot de la fin ?

Réponse : A de rares exceptions, il est difficile de gagner sans joueurs expatriés. Pour les clubs, pareil, sans joueurs étrangers, pas facile de gagner une Coupe d’Europe. Nous devons continuer notre travail, cela est certain.

POUR VOUS ABONNER A LEGISPORT, cliquez ICI