legisport

Tout sur le droit du sport. 1991 : fondation de LEGISPORT. 1996 : lancement du bulletin d'informations juridiques sportives LEGISPORT.

Classement mondial des pays dans le sport d’élite

Le libanais Nadim Nassif, enseignant – chercheur à Notre Dame University présente annuellement les résultats de son  étude intitulée « World Ranking of Countries in Elite Sports (ex-I3SAW) » depuis 2014.

Lors de notre rencontre à Beyrouth, il nous indique pour les résultats de l’étude 2016 que la France est au 2ème rang mondial, devançant la Grande Bretagne (3ème) et l’Allemagne (4ème). Les USA sont toujours en tête depuis la première étude.  « La France réussit un très grand nombre de performances sportives et ses résultats sont en nette progression, elle était 4ème en 2015 et 5ème en 2014 ».

Voici le classement des pays les plus performants pour l’année 2016 :

1er : USA

2ème : France

3ème : Grande Bretagne

4ème : Allemagne

5ème : Russie

6ème : Chine

7ème : Japon

8ème : Australie

9ème : Corée du Sud

10ème : Italie

« Le classement des médailles des Jeux Olympiques n’est pas suffisant, il est lacunaire, trop d’importance est accordée aux médailles d’or. Le classement que j’effectue se base sur tous les sports avec des coefficients de popularité et universalité et englobe plus de disciplines sportives », nous déclare Nadim Nassif.

 Quelle est la méthode d’évaluation ?

Il est intéressant de connaître la méthode d’évaluation. Le classement prend en compte 58 sports, choisis à la seule condition d’avoir des coefficients d’universalité et de popularité médiatique égales ou supérieures à au moins un sport olympique.  Le coefficient de l’universalité d’un sport est calculé en fonction du nombre de fédérations sportives nationales qui lui sont affiliées, de sa présence dans le programme olympique, dans celui de la Fédération Internationale du Sport Scolaire (ISF), dans celui de la Fédération Internationale du Sport Universitaire (FISU), celui du Conseil International du Sport Militaire (CISM), l’Union Sportive Internationale des Police (USIP), l’Association Internationale des Sports pour les Masters (IMGA), les « Deaflympics » (Jeux Olympiques pour sourds), les « Special Olympics » (Jeux Olympics pour athlètes ayant des déficiences intellectuelles), et les « World Transplant Games Federation » (jeux pour les personnes ayant fait des opérations de transplantations d’organes). Le coefficient de popularité des médias a été obtenu grâce au travail de Mr. Michael Brown, qui fait un suivi annuel des principaux sites web de sport à travers le monde.

Le dernier classement de Nadim Nassif a pris en compte les résultats obtenus entre le 1er Janvier et le 31 Décembre 2016. Il est basé sur des points (et non sur des médailles) qui ont été calculés par sport et non par épreuve sportive. Par exemple, les points obtenus dans les épreuves du 100 M, 200 M, marathon….ont été calculés pour déterminer le classement de l’athlétisme.

Les points pour chaque sport ont été multipliés par des coefficients d’universalité et de popularité. Le football est le sport à plus haut coefficient. Les pays pris en compte sont ceux où existe un Comité National Olympique reconnu par le CIO. Deux cent six pays sont concernés (Monaco est concerné à l’inverse de  l’Ecosse ou le pays de Galles).

 

Pour en savoir plus sur l’étude

https://www.worldsportranking.com/

 

A titre de comparaison, le classement des médailles d’or des Jeux Olympiques de Rio 2016 est le suivant :

1er : USA, 46 médailles d’or

2ème : Grande Bretagne, 27 médailles d’or

3ème : Chine, 26 médailles d’or

4ème : Russie, 19 médailles d’or

5ème : Allemagne, 17 médailles d’or

6ème : Japon,12 médailles d’or

7ème : France,10 médailles d’or

8ème : Corée du Sud, 9 médailles d’or

9ème ex-aequo : Italie, Australie, Pays-Bas, Hongrie, 8 médailles d’or