legisport

Tout sur le droit du sport. 1991 : fondation de LEGISPORT. 1996 : lancement du bulletin d'informations juridiques sportives LEGISPORT.

L’Eintracht Francfort plus international que l’OM ?

A l’occasion du match d’Europa League Olympique de Marseille – Eintracht Francfort, Me Michel Pautot, avocat au barreau de Marseille, auteur de l’étude LEGISPORT « Sport et Nationalités » donne son avis sur l’internationalisation des équipes estimant que « la libre circulation des travailleurs communautaires posée par le Traité de Rome et le principe édicté par les accords européens d’interdiction de la discrimination en raison de la nationalité en ce qui concerne les conditions de travail ont bouleversé la composition des équipes sportives ».

Me Pautot ajoute : « Si l’on regarde de près la composition de ces deux clubs qui vont s’affronter à Marseille le 20 Septembre 2018, nous constatons qu’elles s’européanisent et se mondialisent. A Monaco le 2 Septembre, l’OM a débuté avec 11 joueurs dont six français (les cinq autres joueurs provenaient des Pays-Bas, de la Grèce, du Brésil, de l’Argentine et même du Japon) et l’Eintracht a aligné contre Brême lors du coup d’envoi le 1er Septembre trois allemands et huit étrangers majoritairement européens (Pays-Bas, Espagne, Suisse, France, Serbie-2, Mexique et Argentine). L’évolution des flux migratoires dans le sport est une réalité. L’étude LEGISPORT « Sport et Nationalités », réalisée annuellement, les mesure. Par rapport à la saison précédente, si l’OM a débuté la finale de la Ligue Europa contre l’Atletico Madrid avec 3 joueurs étrangers, l’Eintracht Francfort avait fait sensation en début de Championnat 2017-2018 en alignant un onze de départ 100% étranger à la manière d’un Arsenal, Chelsea, Inter Milan ou PSG !!! ».