legisport

Tout sur le droit du sport. 1991 : fondation de LEGISPORT. 1996 : lancement du bulletin d'informations juridiques sportives LEGISPORT.

Colloque international Légisport « Sport, Europe et Méditerranée »

C’est en Grèce que sont nés les Jeux Olympiques sept siècles avant J.C. Aujourd’hui, plus que jamais, l’avenir de l’Europe se joue avec la Méditerranée et l’avenir des pays du Maghreb se joue à travers un ancrage à l’Europe. Ce sont sur ces deux grandes idées à travers le prisme du sport que l’association LEGISPORT, présidée par Me Serge Pautot, a organisé dans le cadre des manifestations de « Marseille, capitale européenne du sport », un colloque international « Sport, Europe, Méditerranée » le 8 Mai 2017. Pari gagné.

L’ouverture de colloque était marquée par la présence et l’allocution de Monsieur Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français, réélu quelques jours après à la tête du CNOSF. Un très grand honneur pour LEGISPORT. Le Président Masseglia soulignant sa qualité de marseillais devait dire que cet ensemble géographique doit être porteur de pratiques ouvertes et de valeurs fondées sur la confiance, ajoutant que le sport permettait justement des démarches actives et solidaires du côté des deux rives de la Méditerranée. Un message bien reçu pour les participants.

 

L’Aainball à la conquête de l’Europe

 

Monsieur Mohamed Hamane, président fondateur de l’Aainball, sport 100% d’origine marocain, déjà pratiqué dans une vingtaine de pays et promis à un bel avenir, a présenté la discipline. L’Aainball permet non seulement de jouer pour le pur plaisir, mais aussi de développer sa capacité à prendre des décisions et à travailler en équipe. Le but de ce sport, rapide et sans contact, est simple : « il faut juste connaitre les couleurs ! Ce jeu se déclenche à la vue de couleurs exhibées par le biais de drapeaux. » Comme la détection de ces couleurs s’effectue par le regard, il a été baptisé « aainball » (« aain », mot arabe, signifie « oeil ») ».

Une présentation de cette discipline qui a enthousiasmé tous les participants venus des différents pays de l’Europe et de la Méditerranée. Des personnalités de tout bord de la Méditerranée et d’autres pays étaient présents, notamment des universitaires venus de Tunisie (Fairouz Azaiez, Sonia Hached), d’Algérie (Foued Saad Saoud, Kamel Megag), du Canada (Moez Baklouti). Mme Hassina Sahraoui, directrice du magazine Salama a présenté la presse en Méditerranée. Des Jordaniens sont intervenus,

Abedalbasit Mobark Alshorman et Hasan Al-Saoud, membre du Parlement jordanien. L’Europe n’était pas oubliée avec l’Italie, le Luxembourg et la Belgique (Frédéric Poitou, administrateur de la chambre de commerce franco-belge). Le témoignage de Monsieur Kader Haddouche, député des Algériens du sud de la France, accompagné de Monsieur Zerzour, Consul Général Adjoint d’Algérie ont mis en exergue la richesse de nos cultures et conforté l’amitié des peuples de la Méditerranée et de l’Europe, en apportant la preuve que « le sport est un facteur fondamental d’intégration sociale, de connaissance, de cohésion et d’ouverture aux autres… ». Me Michel Pautot a présenté le contenu des accords européens signés entre l’Europe et des Etats tiers, dont ceux du Maghreb, qui prévoient l’interdiction de la discrimination en raison de la nationalité en ce qui concerne les conditions de travail (arrêt Malaja), justifiant la montée des joueurs étrangers dans les équipes européennes. René Naba, ancien grand reporter à Beyrouth, devait également présenter les enjeux géopolitiques en Méditerranée après l’intervention très documentée de Madame Monique Beltrame, Présidente du Comité européen. Le Professeur Hubert Ripoll, psychologue et véritable expert de l’analyse et de la compréhension du sportif, de son geste et de sa performance a abordé ce thème essentiel. Des intervenants français ont évoqué l’athlétisme au niveau méditerranéen (Jean-Louis Pellegrin, président du comité départemental), le fair-play et les valeurs du sport (Jacques Bonnet, président des médaillés du sport). Thierry Miceli, Adjoint au Maire a évoqué le rôle de l’éducation par le sport et celui des collectivités territoriales dans ce domaine.

La conclusion était faite, le sport des sociétés modernes, compétitions, loisirs, bien – être, et l’espace Europe – Méditerranée doit être un lieu privilégié.

Enfin, le Colloque s‘est fini par la remise des insignes de Chevalier des Palmes académiques à Me Michel Pautot, rédacteur en Chef de LEGISPORT par Pierre Beltrame, Commandeur de l’Ordre, Doyen Honoraire et Professeur Emérite d’Aix Marseille Université.