legisport

Tout sur le droit du sport. 1991 : fondation de LEGISPORT. 1996 : lancement du bulletin d'informations juridiques sportives LEGISPORT.

Le made in France perd du terrain avec l’internationalisation des Championnats français : les résultats de la 14ème étude Légisport « Sport et Nationalités »

Les résultats de la 14ème étude LEGISPORT « Sport et Nationalités », intitulée « Le made in France perd du terrain ! », réalisée par Maître Michel Pautot, avocat au barreau de Marseille viennent d’être publiés.

Les clubs des Championnats français peuvent – ils se passer des joueurs étrangers pour gagner au niveau européen ? A l’évidence, non si l’on se réfère au match du 14 Février 2017, date à laquelle le Paris Saint Germain, entraîné par l’espagnol Unai Emery, a surclassé le FC Barcelone 4 à 0 en huitième de finale de la Ligue des Champions. Le Barça a été « victime » des buts parisiens inscrits par l’argentin Angel Di Maria (2), l’allemand Julian Draxler et l’uruguayen Edinson Cavani.

La montée en puissance dans l’Hexagone de joueurs et entraîneurs étrangers, ainsi que des actionnaires non – nationaux, est bien une réalité. Les clubs de Ligue 1, en tête du Championnat (Monaco, Nice, Paris) sont entraînés par des techniciens étrangers, outre Unai Emery (Espagne) au PSG : Leonardo Jardim (Portugal) à Monaco, Lucien Favre(Suisse) à Nice. Nul doute que l’enrôlement du coach argentin Marcelo Bielsa à Lille pour la saison prochaine confirme cette tendance. Côté joueurs, malgré le départ de l’attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic, le début du Championnat de France de football a été marqué par des performances de joueurs étrangers, européens (l’italien Mario Balotelli, le portugais Bernardo Silva), sud-américains (l’uruguayen Edinson Cavani, le colombien Radamel Falcao), ou africains (le marocain Younes Belhanda), même si le pourcentage de joueurs étrangers n’est pas considérable en Ligue 1de football.

Au niveau des différents clubs qui composent les Championnats français (football, basket, handball, rugby, volley), les résultats de la 14ème étude LEGISPORT « Sport et Nationalités », intitulée «  le Made in France perd du terrain ! », illustrent parfaitement la progression régulière des joueurs étrangers avec les années. D’après les statistiques de l’étude, publiée annuellement, depuis la saison 2003 – 2004, le pourcentage des joueurs(ses) étrangers (ères) augmente, sauf en Ligue féminine de basket.

Le bulletin Legisport n°123 de janvier – février 2017 fait la synthèse de cette étude qui n’a pas d’équivalent.

Pour en savoir plus : cliquez ICI pour lire la synthèse

Vous pouvez cliquer ICI pour consulter le site internet du Huffington Post qui publie une tribune de Me Michel Pautot sur : Le Made in France perd du terrain avec l’internationalisation des Championnats français.

Vous pouvez encore contacter LEGISPORT par mail : legisport@wanadoo.fr